BOOSTEZ VOTRE RENTABILITÉ

Découvrez comment booster votre rentabilité sans être un expert en finance : 

Transcription :

Bonjour, ici Benoit Saussereau, Expert en stratégie et en performance économique pour les entreprises. Alors dans cette vidéo, je voudrais vous parler quelque part d’une maladie qui impact énormément d’entreprise, en fait, c’est ce que l’on appelle « l’optimisation trop précoce ».

Alors qu’est ce que c’est que l’optimisation trop précoce ? L’optimisation trop précoce c’est quand, on va chercher à optimiser quelque chose qui n’est pas encore, quelque part, dont le système n’est pas encore tout mis en place.

Ce que je veux dire par là, c’est par exemple, vous essayez, vous sortez un nouveau produit, et du coup, avant même que le produit il ne sorte, vous êtes déjà en train de l’optimiser, de l’optimiser, de l’optimiser de manière à ce qu’il vous coûte le moins chère possible quand vous allez sortir le produit.

Le problème c’est que le temps que vous passez à faire ça, vous ne passez à vendre le produit et vous n’avez pas encore de rentrée d’argent sur ce produit. Donc quelque part vous dépensez, vous dépensez, vous dépensez et il n’y a rien qui rentre. Alors même si, potentiellement, ce qui aurait rentré aura été, on va dire, pas forcément rentable ou du moins avec très peu de marge ou même, voir même pas de marge,

Mais ce n’est pas très grave, parce qu’au moins vous avez déjà une mise en marche, vous avez déjà des rentrées d’argent qui permettent de payer une certaine partie des charges.

Et de toute façon, réduire le temps de mise en marché, c’est vraiment quelque chose d’extrêmement important dans une entreprise. C’est-à-dire que s’il vous faut un mois à chaque fois pour sortir vos produits, ça va extrêmement compliquer pour éventuellement dépasser vos concurrents.

Et si on est sur des cycles courts. Et si du jour au lendemain vous arrivez à mettre trois mois ou deux mois avant de sortir un nouveau produit, ça va être très difficile de vous suivre en matière d’innovation. Parce que du coup, vous allez être extrêmement rapide. Combien même les produits que vous sortez ne sont pas forcément ultra rentable ou n’atteignent pas les objectifs de rentabilité qui sont fixés dans votre budget.

Donc, ce que je veux dire par là c’est que la sur-optimisation ou du moins l’optimisation trop précoce, c’est vraiment quelque chose de problématique dans une entreprise. Alors, c’est aussi quelque chose, c’est marrant, on voit ça au niveau de ce qu’on a, au niveau des startups en fait, qui ont généralement tendance à optimiser de manière beaucoup trop tôt.

C’est-à-dire qu’elles n’ont pas réussis à faire le match par rapport au marché, elles ne sont pas encore, on va dire, elles n’ont pas vraiment trouvé la bonne combinaison entre l’offre, l’offre produit et le marché. Et elles sont déjà en train d’essayer d’optimiser le produit, d’optimiser le produit. Alors qu’en fait, c’est beaucoup trop précoce de se lancer là dedans.

Donc ça, c’est vraiment fondamental de bien comprendre, de se dire dans son entreprise: »est ce que je ne serai pas en train d’optimiser de manière trop précoce un système qui n’est même pas encore en train de tourner quelque part? ».

Donc l’idée principale à retenir c’est le système en fait il doit déjà tourner de manière complète. Et après vous allez pouvoir le régler, après vous allez pouvoir l’ajuster.

Vous n’êtes pas en train d’essayer de, quelque part, de régler les injecteurs d’une moteur avant même que la voiture soit complètement finie. Ça parait, ça parait quelque part un petit peu un non sens quoi. C’est vraiment mettre la charrue avant les bœufs. Donc c’est vraiment quelque chose de fondamental. Et regardez dans votre entreprise si vous n’avez pas pour certaines activités des optimisations trop précoce.

Vous essayez déjà d’optimiser le truc alors qu’il n’est pas même pas encore place, il n’est même pas encore en train de fonctionner. Le deuxième problème qu’il y a par rapport à ça, c’est qu’en fait vous risquez d’optimiser quelque chose qui n’est pas adapté. C’est-à-dire que comme ça ne fonctionne pas encore, comme il n’est pas encore en place, le système, et bien, il y a de forte chance que, et bien, tous les éléments clés pour que le système fonctionne de manière vraiment impeccable, et bien, vous ne les ayez pas, c’est-à-dire que vous n’avez pas toute la connaissance pour, typiquement si on est sur une mise en marché, vous n’avez pas encore la connaissance marché de comment ce produit est perçu auprès de vos consommateurs.

Ça veut dire que vous allez optimiser dans une certaine direction, mais si ça se trouve, le consommateur, c’est ça qu’il veut quoi. Donc du coup après, vous avez tout le temps que vous avez passé à optimiser, en fait, ça ne sert à rien,

parce que du coup, vous allez devoir basculer de l’autre côté. Après donc refaire des efforts et re-dépenser de l’argent pour faire basculer, voilà, vos dépenses d’optimisation dans la direction qui match avec le consommateur.

Donc c’est pour qu’en fait il y a vraiment cet effet pervers, mais en même temps c’est cette tendance classique que l’on a, où on se dit: »oui, mais moi, je ne peux pas en fait délivrer quelque chose qui, sur lequel je ne gagne pas encore assez d’argent ou qui n’est pas suffisamment parfait ou voilà, il y a trop de défaut, etc. ».

Et en plus comme on est en permanence en train de travailler sur le produit, en fait, on voit tous les défauts. Et il y a la même chose, la même chose, moi quand je faisais, quand je faisais du cinéma, c’était la même chose.

C’est-à-dire que quand on faisait, je ne sais pas moi, un court métrage ou quelque chose comme ça, tous les défauts, les problèmes de cadrage, ce genre de truc, en fait, ça nous sautais aux yeux, mais d’une manière incroyable.

Et en fait quand on montrait la vidéo à quelqu’un d’autre, il ne voyait rien du tout. Pour lui, ah mais non, c’est impeccable, c’est super.

ça veut dire quoi? Ça veut dire qu’en fait, vous avez une perception qui est ultra, ultra sensible sur, et bien, les fonctionnalités et les problématiques de votre produit, etc.

Mais le consommateur ou le client ou l’acheteur, il ne les a même pas forcément. Donc ça veut dire que vous êtes quelque part, vous regardez, mais avec une très grosse loupe sur ce que vous faites,

Alors qu’en fait le consommateur ne va pas jamais regarder dans le détail. Donc du coup, ça ne sert à rien de se dire: »mais je vais régler ces problèmes là avant de le mettre en contact avec le marché ».

Parce que de toute façon, le marché ne va même pas voir la différence. Il va peut être voir la différence sur le long terme, etc. mais à priori, il ne va pas voir la différence.

Donc c’est pour ça que c’est vraiment important d’aller à fond là-dessus. Et d’ailleurs, je voudrais vous parler de quelque chose que je suis en train de lancer en ce moment,

Je suis en train de lancer une formation sur, et bien, comment construire un plan d’investissement. C’est-à-dire que quand vous investissez, il faut le faire un peu de la même manière,

C’est-à-dire qu’il faut d’abord investir pour faire, pour construire le système, pour quelque part investir dans le, d’avoir quelque chose qui fonctionne déjà. Et après en fait, on va câbler les investissements de manière plus judicieuse par rapport, et bien, sur l’optimisation. Donc c’est là où on va, on va chercher à optimiser.

Donc mais il faut d’abord avoir le système, c’est-à-dire que vous achetez d’abord une machine-outil, avant de commencer à investir dans des différentes pièces pour que la machine-outil « marche mieux ». Ça parait simple, mais c’est bien sur ça qu’il faut réfléchir. Et ça implique derrière, bien évidemment, différente logique au niveau de la manière dont on va calculer ces investissements.

Et donc du coup, c’est pour ça que je me suis dit, ça pourrait être pas mal de vous faire une formation pour vous aider à construire vous aussi votre politique d’investissement, votre plan d’investissement de manière à être extrêmement claire sur, et bien, comment vous allez conduire le développement de votre entreprise et comment vous allez le financer, le développer, etc.

Et surtout, du moins, acquérir les capacités pour pouvoir atteindre vos objectifs de croissance, etc. donc c’est pour ça en fait que je vous propose cette formation sur les plans d’investissement et comment construire un bon plan d’investissement efficace.

Et surtout que vous n’investissez pas, en fait, dans des trucs qui ne sont pas utile ou du moins qui sont trop prématurés, etc. et que donc de ce fait là, vous allez impacter votre rentabilité maintenant tout de suite.

Et ça va être très compliqué après par la suite, et bien, de réussir à, et bien, à financer le reste de vos investissements etc. donc c’est vraiment une notion fondamentale et c’est ce que vous trouverez dans cette formation.

Donc pour accéder à cette formation, vous cliquez, il y a un bouton qui doit apparaitre sous la vidéo, vous cliquez sur ce bouton et vous pouvez accéder à la formation directement. Voilà. Merci et à bientôt pour une prochaine vidéo de conseils. Au revoir.

Share This