125 ACTIONS pour augmenter votre rentabilité

Inscrivez votre prénom et email pour recevoir les 125 meilleurs actions. 

Peut être vous avez entendu parler du levier important qu’offre le fait de monter une holding pour optimiser votre fiscalité d’entreprise.

C’est toujours vrai, mais le gouvernement traque depuis quelques temps beaucoup ce genre de montage. Plusieurs dirigeants se sont fait redresser par le fisc pour la création d’une holding sans justification économique. Notamment pour le montage de transmission d’entreprise.

Si vous souhaitez monter une holding , vous avez donc quelques précautions à prendre avant de vous lancer dans l’aventure.

Je vous en parle dans la vidéo qui suit:

 

Transcription :

Bonjour, ici Benoit Saussereau, Stratège en performance économique pour les entreprises. Aujourd’hui, dans ce nouvel épisode de la webtv: »les deux minutes finance »,

une webtv à destination « des entrepreneurs et des dirigeants de PME », je souhaitais un complément sur une vidéo que j’ai précédemment réalisé, qui s’appelait « Défiscaliser grâce à la création d’un Holding ».

Alors, avant de commencer, je souhaitais vous rappeler que vous pouvez bénéficier de mon livret : »7 jours pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur ».

Vous avez un lien qui va apparaitre ici ou sur le côté. Vous cliquez dessus et ensuite, vous m’indiquez juste l’adresse email à laquelle vous souhaitez je vous envoi ce livret et je vous l’enverrai immédiatement.

Alors, quelles sont les précisions à réaliser sur cette vidéo que j’ai réalisé précédemment à propos de « Défiscalisation grâce à la création d’une holding »?

Alors, tout d’abord, il y a plusieurs éléments à prendre en considération lorsque l’on souhaite monter une holding. Premièrement, quel type de holding on souhaite créer?

Donc, la différence entre une holding patrimoniale et une holding d’animation. Ce dont, je vous expliquais, c’est qu’une holding patrimoniale va être une holding uniquement financière.

C’est-à-dire qu’elle va détenir des anticipations dans des sociétés fille et elle va faire remonter des dividendes. Et généralement en fait, on s’en sert pour financer une acquisition.

C’est-à-dire que les dividendes servent à rembourser une dette qui a permis d’acquérir les parts que vous détenez, les participations financières que vous détenez dans cette, que cette holding détient dans les sociétés fille.

Voilà. Et un autre cas, c’est ce qu’on va appeler une holding d’animation. Et dans ce cas là, vont se retrouver, en plus des charges de personnel, qui vont être des charges liées, notamment, probablement, à votre salaire de dirigeant, mais aussi à certaines fonctions, on va dire, administratives.

Par exemple, le comptable, par exemple, le secrétariat. Voilà, ce genre de chose. Des genres. Des activités qui sont partagées en fait par les toutes les sociétés fille.

Et que donc derrière, voilà, on a une certaine logique, finalement, à les faire remonter à une société au dessus, une société mère, parce que du coup, ces activités sont partagées après pour toutes les sociétés fille.

Alors, ce qui est bien important de comprendre, c’est que si vous souhaitez monter une holding et que vous n’avez qu’une société commerciale,

Ou du moins, qu’une seule société dont la holding sera propriétaire et que vous souhaitez sur cette holding uniquement mettre votre rémunération, et bien, vous risquez d’avoir un redressement fiscale.

Parce qu’en fait, ce schéma est un schéma typique qui a été utilisé notamment pour les reprises d’entreprises, dans lequel, vient simplement le repreneur créé une société de holding,

Ensuite, acheté les parts de la société commerciale dont il souhaitait faire acquisition, mettait sa rémunération au niveau de ce holding et derrière, se remboursait, voilà, par des prestations de service qui est facturée par la société commerciale.

Donc, c’est un très bon système, notamment, pour l’optimisation fiscale, parce que du coup, ça permettait effectivement, voilà, de répartir les bénéfices entre les deux sociétés,

et du coup de bénéficier dans le cadre où il n’y a pas une imposition de groupe, d’un abattement sur les impôts, c’est-à-dire en dessous de, des bénéfices, en dessous des bénéfices inférieurs à 38.120 euros,

Et bien, le taux d’imposition était de 15%. Donc du coup, voilà, ça permettait d’optimiser quand même les impôts sur les sociétés et donc de ce fait là, voilà, le système était notamment utiliser pour ces raisons là.

Le problème c’est que ces deux dernières années en fait, il s’est passé qu’il y a eu une loi qui est passée et dans lequel, du coup l’administration fiscale maintenant peut redresser ce genre de montage juridique,

et donc risque d’annuler en fait la création de votre société holding. Et pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas de raison économique à avoir une holding, si ce n’est que faire de l’optimisation fiscale.

Et donc de ce fait là, et bien, vous vous êtes redressé. Donc c’est ça qui est impotant quand même de comprendre, c’est que dans le cas où vous souhaitez donc un système comme ça, vous vous exposez quand même à un risque d’être redressé par l’administration fiscale.

Donc en ce moment, il chasse beaucoup l’argent. Donc du coup voilà, vous risquez d’être bien dans le collimateur. Donc par contre, par contre dans le cas où effectivement, vous avez plusieurs sociétés fille, là par contre, ça peut devenir vraiment intéressant.

C’est-à-dire que ça vous permet de pratique de l’optimisation fiscale, c’est-à-dire que si votre structure holding ne dépasse pas, je crois que c’est 750.000 euros de chiffre d’affaire,

Et bien, vous pouvez du coup pratique l’optimisation fiscale, c’est-à-dire que vous allez avoir un abattement sur votre impôt sur la société, et derrière, bien que vous ayez bien une logique de groupe, parce que vous avez plusieurs sociétés fille, en dessous, qui sont détenues par cette holding.

Alors même, idéalement pour être encore moins, on va dire, assujetti à un potentiel redressement fiscal, il faut que les sociétés fille détenues ne le soient pas forcément à 100%.

Et donc de ce fait là, donc vous pouvez avoir des participations directes dans vos sociétés, dans les sociétés fille, plus une participation par le holding.

Sachant que la holding va être du coup, bah voilà, gérante ou présidente des sociétés commerciales et de ce fait là, et bien, vous allez pouvoir pratique l’optimisation fiscale, sans vous exposez à un redressement fiscal.

Ce qui est quand même plutôt intéressant, si non, le système n’est pas très très pertinent, on va dire. Donc voilà. Donc c’est ce que je voulais faire comme complément sur la vidéo précédente que j’ai réalisé à propos de la création d’une holding pour défiscaliser.

Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « J’aime ». Si vous ne voulez pas manquer les prochaines vidéos, abonnez vous à la chaîne.

Et si vous avez des questions supplémentaires, des commentaires, des remarques, etc, surtout, écrivez les dans la description de la vidéo et comme ça, ça me permettra d’avoir une interaction.

Share This